TROUVEZ VOTRE CHAINE GUIDE EN 2 CLICS !

Les gants de protection anti-coupure

Pour vos travaux d'élagage, de bûcheronnage et d'entretien des espaces verts, il est indispensable que vous portiez des gants de protection afin de vous protéger des coupures et des déchirures provenant de la tronçonneuse (ou d'un autre outil). Il existe différentes normes à respecter. Nous vous les présentons ci-dessous.

SOMMAIRE

gants de protection pour tronçonneuseQuel est le principe de fonctionnement des gants anti-coupure ?

Les gants de protection anti-coupures possèdent un renforcement en fibres synthétiques de haute résistance qui sont tressées en couches successives et dans plusieurs sens. Cette méthode de tressage permet de protéger les mains de la tronçonneuse parce que dès que les fibres entrent en contact avec la tronçonneuse, elles s'effilochent sans se couper mais surtout elles empêchent la chaîne de tourner. Votre peau n'est donc jamais atteinte.

Ces gants permettent également de protéger votre main des perforations provenant notamment des échardes mais aussi de réduire considérablement la transmission des vibrations de la tronçonneuse. En effet, un contact régulier des mains avec des vibrations provoque un trouble de la circulation sanguine au niveau des mains voire des bras, c'est la maladie de Raynaud. Il est donc très important de protéger ses mains avec des gants de protection adaptés.

Les différentes normes relatives aux gants de protection

Il existe un grand nombre de normes relatives aux gants de protection. Dans ce guide, nous nous concentrons uniquement aux normes liées aux travaux d'élagage et de bûcheronnage.

gants de protection pour travaux sur corde- Norme EN 420 : norme de base

La norme EN 420 est la norme de base que tout gant de protection doit respecter pour pouvoir être commercialisé. Elle comprend différentes exigences générales dont :

  • une bonne ergonomie avec un gant souple et facile à manipuler ;
  • une très grande résistance à l'eau ;
  • une composition des gants transparente : si un matériau est allergène, il doit être indiqué sur l'emballage ;
  • une innocuité vérifiée : le gant doit posséder un pH neutre et être sans risque pour l'utilisateur ;
  • un marquage du produit obligatoire ;
  • un respect des tailles européennes.

- Norme EN 388 : résistance mécanique

La norme EN 388 est une norme très importante pour les gants de protection anti-coupure car elle montre le niveau de résistance des gants face à plusieurs agressions physiques et mécaniques. On distingue quatre types d'agressions mécaniques et donc quatre types de résistance différents :

  • résistance à l'abrasion (notée de 0 à 4 selon la performance) ;
  • résistance à la coupure (notée de 0 à 5 selon la performance) ;
  • résistance à la déchirure (notée de 0 à 4 selon la performance) ;
  • résistance à la perforation (notée de 0 à 4 selon la performance) ;

Les gants testés pour cette norme doivent posséder la mention de la norme avec le niveau de performance obtenu.

- Norme EN 381-7 :  gants anti-coupure

La norme EN 381-7 traite des exigences relatives à la constitution des gants anti-coupures. En effet, sont considérés comme gants anti-coupure uniquement les gants possédant une paume antivibratoire mais surtout des protections renforcées au niveau des métacarpes et de phalanges. Il existe deux types de gants anti-coupures respectant cette norme :

  • le gant de protection anti-coupure de type A qui protège uniquement les métacarpes (c'est-à-dire le "dos" des phalanges) ;
  • le gant de protection anti-coupure de type B qui protège les métacarpes et le reste des phalanges à l'exception du pouce.

Bon à savoir : les protections décrites ci-dessous concerne principalement les gants de protection gauches parce qu'elle est la plus susceptible d'être touchée par la tronçonneuse. En effet, la plupart des gens étant droitier, la tronçonneuse va être tenue par cette main laissant la main gauche seule face au danger.

- Norme EN 511 : protection contre le froid

Si vous travaillez en période automnale ou hivernale, il est important de protéger vos mains du froid. La norme EN 511 impose que les gants de protection soient :

  • résistants au froid de convection (note de 0 à 4),
  • résistants au froid de contact (note de 0 à 4),
  • imperméables à l'eau (soit ils sont totalement imperméables et possèdent la notation 1, soit ils sont étanches pendant seulement 30 minutes et possèdent la notation 0).

Dans la notation, plus une note est élevée, plus le niveau de performance est élevé. Ainsi, si un gant de protection possède une note de 4 pour la résistance au froid de contact, sa protection est très élevée. Si, au contraire, sa note est de 0, sa performance de protection est très faible.

Comment choisir la bonne taille de gants ?

Il est très important de choisir la bonne taille pour ses gants de sécurité afin d'avoir une bonne prise et une bonne dextérité lors de son travail. Mais comment faire ?

C'est simple : il faut mesurer une de vos paumes de main en l'entourant avec un mètre ruban et en la pliant (quand la main est pliée, la paume est plus large). Ensuite, il faut noter le tour de votre paume et vous reporter au tableau suivant :

Taille des gants

Equivalence

Tour de la paume de la main

6

XXS

De 15 à 19 cm

7

XS

De 19 à 20 cm

8

S

De 20 à 22 cm

9

M

De 22 à 24 cm

10

L

De 24 à 26 cm

11

XL

De 26 à 28 cm