TROUVEZ VOTRE CHAINE GUIDE EN 2 CLICS !

Les différentes normes pour les casques de sécurité

Le casque de sécurité est un EPI (Equipement de Protection Individuelle) indispensable aux travaux d'élagage. Il permet de protéger la tête de d'élagueur contre les chutes de branches en amortissant les chocs reçus et en résistant à la perforation. Etant donné l'importance de sa mission, le casque de sécurité se doit de respecter des normes européennes garantissant la qualité de sa fabrication et de sa protection.

casque de sécurité spécial travaux en hauteur

La norme de base pour les casques de sécurité : norme EN 397

La norme EN 397 est la norme que doit respecter tous les casques de sécurité à usage professionnel. Elle possède un certain nombre d'exigences relatives à la protection de la tête que tout casque doit respecter :

  • il doit pouvoir absorber les chocs jusqu'à 5 kN (1 daN ≈ 1 kg ; 1 kN ≈ 100 kg)  ;
  • il doit être résistant à la perforation d'une masse pouvant atteindre 3 kg ;
  • il doit être résistant aux flammes ;
  • il doit être protégé face au vieillissement artificiel ;
  • sa jugulaire doit savoir résister à une force de 25 daN ;
  • et d'autres exigences relatives à l'ancrage et à la largeur de la jugulaire, à la surface d'aération, à la hauteur de port du casque ainsi qu'aux matériaux servant à sa construction.

Les fabricants ont l'obligation de fournir un mode d'emploi, de préciser la durée d'utilisation du casque en fonction de sa matière (polyéthylène, polyester, ABS, polyamide, etc.) et d'apposer le marquage EN 397 sur le casque pour montrer que celui-ci respecte la norme européenne.

casque d'escalade

La norme 12492 pour un casque de protection spécial escalade et alpinisme

La norme 12492 est spécifique aux casques de sécurité utilisés en escalade et en alpinisme. Ces casques sont donc adaptés aux travaux en hauteur tels que l'élagage. Cette norme apporte des exigences spécifiques aux activités en hauteur :

  • le casque doit pouvoir absorber un choc vertical jusqu'à 10 kN (1 daN ≈ 1 kg ; 1 kN ≈ 100 kg);
  • il doit pouvoir absorber un choc latéral jusqu'à 10 kN ;
  • il doit être résistant à la perforation d'une masse pouvant atteindre 3 kg ;
  • il doit résister à l'arrachement et rester en place malgré un choc violent ;
  • sa jugulaire doit pouvoir résister à une force de 50 daN.

Un casque de protection peut cumuler plusieurs normes de sécurité, c'est même un atout car il peut être employé pour différentes utilisations. Cependant, la plupart n'en respecte qu'une seule : la norme EN 397. Certains casques, étant dédiés à une utilisation spécifique, préfèrent respecter uniquement la norme de son domaine de prédilection. Par exemple, il n'est pas rare de trouver des casques d'alpinisme avec seulement la norme EN 12492.

Casque de sécurité pour bûcheron complet

La norme anti-bruits EN 352-3 pour les protège-oreilles montés sur un casque de sécurité

La norme EN 352-3 fait partie d'un ensemble de normes (EN 352) qui régissent la protection auditive. Elle s'applique à un type de protection en particulier : les protège-oreilles placés sur un casque de sécurité. Et elle pose les exigences en terme de matériau, de montage, de facilité d’adaptation et de confort pour l’utilisateur mais aussi les essais réalisés sur les protège-oreilles pour vérifier que ceux-ci sont conformes à la norme. Cette norme oblige l'employeur à prendre des mesures pour protéger l'audition de ses salariés en limitant leur exposition à 87 dB maximum avec les protège-oreilles.

La norme EN 1731 pour la protection de l'œil et de la face de type grillagé

La norme EN 1731 est spécifique aux casques qui possèdent une visière de protection grillagée pour le visage. Cette visière peut être faite de treillis en acier par exemple. La norme EN 1731 présente les exigences et les méthodes d'essais garantissant une protection efficace du visage et des yeux face à un risque mécanique et face à la chaleur.

Casquette de protection

La norme EN 812 pour les casquettes de protection

Cette norme est spécifique aux casquettes de protection antichocs utilisées en industrie pour protéger la tête des heurts, des coupures et des blessures superficielles provoqués par l'utilisateur vers des objets durs et statiques. Les casquettes de protection sont destinées principalement à une utilisation intérieure mais elles peuvent aussi être utilisée en extérieur pour certains métiers.

Attention : ces casquettes de protection ne sont pas destinées à protéger la tête d'une chute d'objets.

La norme EN 812 et son amendement EN 812 A1 indiquent les exigences relatives à cette protection de la tête mais aussi les méthodes d'essai pour tester ses casquettes de protection ainsi que les exigences de marquage sur chaque casquette prouvant que la casquette de protection respecte la norme.

 

Retour à la liste des normes européennes pour les vêtements de protection