TROUVEZ VOTRE CHAINE GUIDE EN 2 CLICS !

Normes EN 354, EN 355 et EN 358 pour les longes

En tant que qu'équipement de protection individuelle (EPI), la longe se doit de respecter certaines normes de sécurité afin de maintenir au mieux l'élagueur pendant sa montée dans l'arbre. Il existe plusieurs modèles de longes qui respectent chacune une norme en particulier.

longe-maintien

Norme EN 354 pour les longes de moins de 2m

La norme EN 354 concerne les longes de maintien faites de corde, fibre synthétique, câble métallique, sangle ou chaîne et dont la longueur maximale de celle-ci est de 2 mètres. Elle distingue la longe fixe de la longe réglable et précise que leurs extrémités doivent posséder des terminaisons appropriées. Elle spécifie également qu'une longe doit être capable de résister à une force de 22 kN sans déchirement ni rupture.

Il s'agit de la norme de base pour toute longe mise sur le marché pour montrer que la longe a été fabriquée correctement. Cependant, elle ne garantit pas que la longe sera capable de supporter votre poids en cas de chute. Au contraire, il est vivement déconseillé d'utiliser une longe avec la seule norme EN 354 pour assurer sa chute.

longe-antichute

Norme EN 355 pour les absorbeurs d'énergie

La norme EN 355 est spécifique aux absorbeurs d'énergie qui se place sur une longe. Cette longe devient donc une longe antichute pour la distinguer de la longe de maintien sans absorbeur. Cette norme précise que l'absorbeur d'énergie est composé d'un système d'arrêt des chutes pouvant supporter une force maximale de 6 KN (ou 600 daN). Il est spécialement conçu pour dissiper l'énergie cinétique créée par la chute et ainsi réduire le risque de blessure.

La norme énumère les différents tests effectués sur l'absorbeur d'énergie afin d'assurer de sa bonne fabrication. Ils ont lieu notamment sur la performance dynamique, la pré-charge statique et la résistance statique. La performance dynamique est calculée à partir de la force de freinage et de la distance d'arrêt nécessaires à l'absorbeur d'énergie pour retenir la chute du grimpeur.

Norme EN 358 pour le maintien au travail

La norme EN 358 traite des systèmes de maintien au travail qui sont composés d'une ceinture de maintien et d'une longe. La ceinture de maintien sert à maintenir et soutenir le grimpeur pendant son ascension. Elle est attachée à la longe qui elle sert à relier la ceinture à un point d'ancrage. Ces deux éléments permettent d'effectuer des travaux en hauteur assez longs, comme l'élagage d'un arbre, car elles maintiennent le travailleur aussi longtemps qu'il le faut.

 

Retour à la liste des normes européennes pour les dispositifs antichute