TROUVEZ VOTRE CHAINE GUIDE EN 2 CLICS !

Norme NF EN 795 pour les dispositifs d'ancrage

Afin de pouvoir grimper en toute assurance dans des endroits quasi-inaccessibles, l'élagueur doit utiliser un dispositif d'ancrage. Ce dispositif peut être défini comme étant un point d'ancrage servant au placement et à l'attache d'un EPI (Equipement de Protection Individuelle) contre les chutes de hauteur comme une longe de sécurité, un absorbeur ou une corde antichute.

Les différentes catégories de points d'ancrage

La norme NF EN 795 distingue 5 classes de points d'ancrage :

  • la classe A regroupe tous les ancrages fixes
  • la classe B rassemble tous les ancrages mobiles
  • la classe C ne concerne que les ancrages "ligne de vie" horizontal en câble
  • la classe D se focalise sur les ancrages "ligne de vie" horizontal en rail
  • la classe E se préoccupe uniquement des ancrages corps morts

A l'intérieur de ces classes, il peut exister des subdivisions. Par exemple, la classe A se divise en deux sous-classes : la classe A1 pour les ancrages fixes se plaçant sur des surfaces verticales, horizontales et inclinées (murs, colonnes) et la classe A2 pour les ancrages fixes se fixant sur des toits inclinés.

Il est à noter que la norme EN 795 est une norme régissant le domaine professionnel. Pour ce qui est de l'alpinisme et de l'escalade pratiqué en loisirs, la norme équivalente est la norme EN 566.

platine-ancrage-securifix

Les exigences de la norme NF EN 795

Afin d'assurer une protection efficace contre les chutes en hauteur, les dispositifs d'ancrage doivent répondre à des exigences spécifiques à la norme NF EN 795 tant sur les méthodes d'essais que sur le mode d'emploi et le marquage.

Quelque soit le type d'ancrage (dispositif, point d'ancrage, platine, etc.), il est nécessaire que celui-ci possède un système d'arrêt suffisamment résistant pour stopper la chute et retenir le grimpeur. Ainsi, chaque dispositif d'ancrage doit pouvoir supporter un poids de 1 tonne en charge statique et de 100 kg en charge dynamique pour une chute de 2,5 m lorsqu'il transporte une seule personne et être marqué CE pour montrer sa conformité à la norme. Il est également nécessaire de vérifier le dispositif avant chaque utilisation par une personne compétente notamment pour vérifier la résistance de celui-ci.

Le marquage de la conformité des dispositifs via la marque CE doit être obligatoirement justifié  pour les dispositifs d'ancrage de classe B et E, conformément à la directive européenne 89/956/CE. Pour les dispositifs de classe A, C et D, il suffit de posséder une simple attestation de conformité délivrée par un organisme notifié.

Pour plus de renseignements sur la norme NF EN 795, vous pouvez consulter le document de la Sécurité Sociale.

Anneau de sécurité

La norme EN 354 relative au textile utilisé sur les anneaux de sécurité

Cette norme est avant tout spécifique aux longes mais elle peut s'appliquer aux anneaux d'ancrage. Elle spécifie la matière dans laquelle est conçue le cordon de l'anneau (corde, fibre synthétique, câble métallique, sangle ou chaîne) et la longueur maximale de celui-ci (2 mètres). Elle spécifie également que ce cordon doit être capable de résister à une force de 22 kN sans déchirement ni rupture.

 

Retour à la liste des normes européennes pour les dispositifs antichute