TROUVEZ VOTRE CHAINE GUIDE EN 2 CLICS !

Normes EN ISO 17249 et EN ISO 20344 pour les chaussures de sécurité

Norme EN ISO 17249 pour les chaussures de sécurité pour élagueurs et bûcherons

Les chaussures de sécurité sont un élément obligatoire de l’équipement du bûcheron ou de l’élagueur. Elles protègent le pied des risques de coupures liées à la chaîne de la tronçonneuse, de l’écrasement dû aux arbres ou de la perforation de la semelle. La protection recouvre le dessus du pied ainsi que la cheville sur une hauteur d’au moins 19,5 cm. Ce type de chaussures dispose de semelles antidérapantes (en cas de contact avec un sol gelé ou mouillé), épaisses et à crans profonds (pour un contact avec un sol accidenté ou caillouteux). Les chaussures se composent d’une coque anti-écrasement pouvant supporter une pression de 200 joules ; la résistance aux coupures est classée selon la vitesse de la chaîne de tronçonneuse.

chaussure-sécurité-élagueur

Les différentes classes sont les suivantes :

  • Classe 1 : la vitesse de la chaîne de tronçonneuse est de 20 m/s.
  • Classe 2 : la vitesse de la chaîne de tronçonneuse est de 24 m/s.
  • Classe 3 : la vitesse de la chaîne de tronçonneuse est de 28 m/s.
  • Classe 4 : la vitesse de la chaîne de tronçonneuse est de 32 m/s.

 

Voir notre gamme de chaussures de sécurité

 

Normes EN ISO 20344/20345/20346/20347 sur les chaussures de sécurité à usage professionnel

Plusieurs normes européennes ont été publiées entre 2007 et 2012 pour donner des critères d'exigences quant aux chaussures de sécurité. Celles-ci sont classées en trois catégories, d'où le nombre de normes, qui ont chacune des spécificités :

  • l'EN ISO 20345 : 2011 (anciennement nommée EN 345) concerne les chaussures de sécurité possédant un embout résistant à un choc électrique de 200 joules,
  • l'EN ISO 20346 : 2007 (anciennement nommée EN 346) concerne les chaussures de sécurité possédant un embout résistant à un choc électrique de 100 joules,
  • l'EN ISO 20347 : 2012 (anciennement nommée EN 347concerne toutes les autres chaussures de sécurité à usage professionnel qui n'ont aucun embout de protection.
 
La norme EN ISO 20345 : 2011 possède 6 classifications pour les chaussures de sécurité qui possède toutes une coque de protection mais leurs capacités de protection diffère. Voici un tableau qui récapitule les capacités de protection de chaque classification :
 
Norme Antistatique Etanche Anti-dérapant Semelle anti-perforation Absorption d'énergie dans la zone du talon
SB          
S1 X       X
S2 X X     X
S3 X X X X X
S4 X     X X
S5 X   X   X
 

A cela s'ajoute des marquages additionnels présentant une spécificité de la paire de chaussures de sécurité :

  • A : Chaussures dotées d'une protection antistatique
  • AN : Chaussures dotées d'une protection des malléoles
  • C : Chaussures conductrices d'électricité car sa résistance électrique ne dépasse pas 100 kW
  • CI : Chaussures dotées d'une isolation contre le froid
  • CR : Chaussures possédant une tige résistante à la coupure
  • E : Chaussures dotées d'une capacité d’absorption d’énergie au talon
  • ESD : Chaussures sachant dissiper les décharges électriques
  • FO : Chaussures dotées d'une protection contre les hydrocarbures
  • HI : Chaussures dotées d'une isolation contre la chaleur
  • HRO : Chaussures dotées d'une semelle résistante à la chaleur par contact jusqu'à 300° (pendant une minute maximum)
  • M : Chaussures dotées d'une protection des métatarses
  • P : Chaussures possédant une semelle anti-pénétration
  • WR : Chaussures résistantes à l’eau (étanches)
  • WRU : Chaussures possédant une tige résistante à la pénétration et à l'absorption d'eau

botte-sécurité-bûcheron

La norme EN ISO 20344 (anciennement nommée EN 344) récapitule toutes les tests et méthodes d'essai réalisés sur les chaussures de sécurité avant leur mise sur le marché. Elle permet de distinguer le niveau de performance de chaque composant de la chaussure de sécurité.

Enfin, il est bon de savoir qu'une fois que la paire de chaussures de sécurité a effectué sa mission de protection et qu'elle a été endommagée, il est impératif de la remplacer par une autre paire de chaussures de sécurité. En effet, il est impossible de réparer la paire de chaussures endommagées car elles ne possèderont plus leur protection optimale.

 

Retour à la liste des normes européennes pour les vêtements de protection